Connexion

09. L'expérimentation sur les 6 réserves pilotes

Le projet LIFE Natur'Adapt vise à intégrer les enjeux du changement climatique dans la gestion des aires protégées en France et en Europe, notamment en produisant une méthodologie de diagnostic de vulnérabilité et de plan d’adaptation au changement climatique à destination des gestionnaires.

Dans cette logique, un groupe de travail a produit en juin 2019 un premier cadre méthodologique inspiré des guides existants et des besoins des gestionnaires. Ce cadre a ensuite été expérimenté pendant 18 mois, de juin 2019 à décembre 2020, par 6 réserves naturelles pilotes, partenaires du projet. 

Les objectifs de l’expérimentation étaient de :

  • Confronter le cadre méthodologique à la réalité de terrain, pour préciser et améliorer la méthodologie ;
  • Lancer une démarche d’adaptation sur 6 sites, et produire ainsi 6 premiers diagnostics de vulnérabilité et plans d’adaptation, pouvant servir d’exemples inspirants !

Ainsi chacun a élaboré un plan d’adaptation et un diagnostic de vulnérabilité de sa réserve, disponibles dans la section « Documents » ou en cliquant sur les liens ci-dessous : 

Diagnostic de vulnérabilité et plan d'adaptation de la Réserve naturelle nationale de la Petite Camargue Alsacienne

Diagnostic de vulnérabilité et plan d'adaptation de la Réserve naturelle nationale de Lilleau des Niges

Diagnostic de vulnérabilité et plan d'adaptation de la Réserve naturelle nationale de la forêt de la Massane

Diagnostic de vulnérabilité et plan d'adaptation de la Réserve naturelle régionale des Tourbières du Morvan

Diagnostic de vulnérabilité et plan d'adaptation de la Réserve naturelle nationale de Chastreix-Sancy

Diagnostic de vulnérabilité et plan d'adaptation de la Réserve naturelle nationale de Sixt-Passy

Les sites ont également contribué à la mise en place de la plateforme naturadapt.com et à l'élaboration d'une formation professionnelle à distance “Natur'Adapt, la formation”, en cours de finalisation.

En fin d’expérimentation, une évaluation de la méthodologie Natur’Adapt a été réalisée, de manière collective puis individuelle, pour recueillir les principales pistes d’amélioration ainsi que les principaux enseignements des 18 mois d’expérimentation pour les six réserves pilotes. Ces éléments ont été consignés dans un rapport d'expérimentation.

En résumé, concernant la méthodologie, l’expérimentation a permis :

  • De préciser et de simplifier plusieurs points jugés peu compréhensibles ou peu opérationnels, comme par exemple la méthode d’analyse de la vulnérabilité des éléments représentatifs de l’aire protégée ;
  • D’intégrer des éléments manquants, comme par exemple l’analyse des nouvelles espèces pouvant arriver sur l’aire protégée avec l’évolution du climat, ou encore l’évolution des activités humaines et des pressions qui en découlent.

Ces dix-huit mois ont aussi permis de préciser ce que sont les spécificités d’une démarche d’adaptation au changement climatique pour une aire protégée : 

  • C’est un processus itératif qui vise à analyser les évolutions probables de différentes composantes de son aire protégée et de sa zone d’influence.
  • Dans ce processus, la compréhension du climat futur est essentielle.
  • C’est une opportunité pour l’aire protégée de mobiliser et d’impliquer les acteurs du territoire, et ainsi d’améliorer son ancrage.
  • C’est un processus qui conduit le gestionnaire à changer de regard sur la gestion de son aire protégée, à mettre des «lunettes» changement climatique.

Les enseignements de l’expérimentation de cette démarche alimentent l’élaboration d’une première version d'un guide méthodologique. Ce guide sera disponible pour la prochaine phase de test, qui débutera en juin 2021 avec quinze nouveaux sites, pour une durée d'un an. L’objectif sera de tester à nouveau la démarche ainsi que les outils créés dans le cadre du LIFE Natur’Adapt, avant leur déploiement national et européen.

 

Pour plus d'information, n'hésitez pas à nous contacter !

naturadapt-rnf@espaces-naturels.fr

Communauté
555 membres