Connexion

L'impact du changement climatique sur les activités outdoor en montagne

  • Il y a 7 mois

    Voici une nouvelle ressource sur le sujet. L’étude d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme comprend une phase d’enquête en ligne auprès de 125 acteurs de l’outdoor. Ils expriment des préoccupations à la fois professionnelles et personnelles concernant les effets du changement climatique. Les professionnels conscients et témoins du changement climatique prennent d’ores et déjà des mesures pour s’adapter au changement climatique dans le cadre de leur activité principale. Découvrez lesquelles dans le rapport à partir de la p.14.

  • Il y a 6 mois

    Bonjour à toutes et à tous, 

    Dans le droit fil de cette discussion sur l'évolution des activités de pleines nature avec le changement climatique, vous trouverez ici les infos pour deux conférences sur “l'alpinisme à l'épreuve du climat” donné par Ludovic Ravanel (Laboratoire Edytem, USMB), dans le cadre du Centre interdisciplinaire de recherche sur la montagne (Suisse). Elles peuvent être suivies en ligne :

    • L'alpinisme à l'épreuve du climat - soirée roche, le 18 mai de 18h à 19h30
      "Le changement climatique imprime sa marque jusque dans les parois rocheuses de haute altitude. La fréquence des éboulements et écroulements augmente du fait de la dégradation du permafrost et du retrait des glaciers (décompression) tandis que les volumes sont de plus en plus considérables, à l’image de l’écroulement du Piz Cengalo (Grisons) en août 2017 où plus de 3 millions de m3 de roche se sont détachés. À partir de travaux de recherche menés en particulier dans le massif du Mont Blanc, un état des connaissances sur le permafrost et les déstabilisations rocheuses associées sera dressé et les signes précurseurs de ces déstabilisations et leurs impacts sur l’alpinisme seront identifiés."
      Inscription : https://www.unil.ch/centre-montagne/roche
       
    • L'alpinisme à l'épreuve du climat - soirée glace, le 25 mai de 18h à 19h30
      "Bien que situées le plus souvent à haute altitude et sur des versants très ombragés, les couvertures de glace des faces nord perdent à la fois de leur surface et de leur épaisseur. Cela induit une perte importante en termes de patrimoine glaciologique, une augmentation des difficultés et des risques, et une redéfinition de la pratique traditionnelle de l’alpinisme. Les crevasses se développent en fonction des conditions d’écoulement des glaciers. Leur traversée nécessite la présence de ponts de neige dont la compréhension n’est encore que très parcellaire. Les premiers résultats de travaux de recherche sur ces deux éléments seront présentés durant cette soirée."
      Inscription : https://www.unil.ch/centre-montagne/glace